Théorie des organisations

La théorie des organisations est une discipline localisée à la limite entre l'Économie des organisations, la Sociologie des organisations, la gestion et la science politique.



Catégories :

Psychologie du travail - Gestion des ressources humaines - Théorie des organisations - Sociologie des organisations - Théorie économique - Épistémologie

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ÉCOGESAM - Site économie et gestion de l'académie d'Aix-Marseille - Ressources en économie d'entreprise - Théories des organisations. (source : ecogesam.ac-aix-marseille)
  • cognitives. Approche théorique des organisations : une approche plurielle...... l'approche behavioriste des organisations : une théorie comportementale des ... (source : managmarket)
  • La théorie des organisations est née au début du siècle des efforts déployés par certains chefs d'entreprise, comme Taylor ou Fayol, pour dégager des ... (source : universalis)

La théorie des organisations est une discipline localisée à la limite entre l'Économie des organisations, la Sociologie des organisations, la gestion et la science politique.
Elle s'intéresse aux organisations, autant marchandes que non-marchandes, dans toutes leurs diversité (entreprise, hôpital, syndicat, association, administration, conventions, ... ). Elle a pour but d'analyser leur fonctionnement, leur structure et leur développement et de proposer des améliorations.

Les grands thèmes de cette discipline sont le pouvoir, les relations et rapports sociaux, l'analyse des configurations et la communication dans les groupes. Son développement a suivi les évolutions politico-sociales du XXe siècle, s'articulant selon les auteurs autour d'études empiriques ou de travaux beaucoup théoriques.

En économie, on étudie la totalité des arrangements institutionnels donnant la possibilité de la mise en œuvre de la production et l'échange de biens et de services. Dans un sens plus restreint, l'économie des organisations consiste dans l'étude de l'organisation comme entité économique spécifique, l'entreprise étant l'organisation analysée de manière privilégiée.

Paradigmes de la théorie des organisations

Influence des courants de la théorie des organisations

Différents paradigmes ont influencé cette discipline :

L'économie des organisations a spécifiquement pour objectif de perfectionner la prise de décision au sein de l'organisation.
La sociologie des organisations a spécifiquement pour objectif de perfectionner la connaissance du comportement d'un groupe d'individus formant l'organisation.
Pour atteindre ces objectifs différents, ces domaines peuvent utiliser les postulats suivant qui exécutent les simplifications nécessaires aux analyses :

Postulats des courants en économie des organisations

Approche : individualisme méthodologique et macroéconomique, étalon de mesure : valeur travail, rationalité des agents : homo œconomicus (recherche intérêt personnel) et suivent une main invisible, autorégulation par le marché, concurrence pure et idéale.

Approche : individualisme méthodologique et microéconomique, étalon de mesure : valeur utilité ou profit, production réalisée à l'aide du facteur travail et capital, rationalité des agents : homo œconomicus (recherche intérêt personnel) et suivent une main invisible, autorégulation par le marché, concurrence pure et idéale.

Approche : individualisme méthodologique et paradigme institutionnaliste (microéconomique), étalon de mesure : contrats, rationalité limitée des agents...

Approche : individualisme méthodologique et paradigme biologique, étalon de mesure : routines, rationalité limitée des agents, les routines sont reconnues comme des gènes transmissibles, les motivations des individus n'impliquent pas le succès ou la survie de l'organisation. Du fait de l'incertitude, il n'est pas envisageable de maximiser les prises de décisions qui forment l'organisation de l'entreprise.

Approche : holisme méthodologique et paradigme institutionnaliste (macroéconomique), ...

Approche : individualisme méthodologique et paradigme institutionnaliste (microéconomique), étalon de mesure : conventions, rationalité limitée des agents...

Postulats des courants en sociologie des organisations

Approches classiques :

Approches culturelles :

Approches psychosociologiques :

Approches récentes :

Annexes

Bibliographie

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : économie - organisations - approche - théorie - paradigmes - entreprise - économique - méthodologique - sociologie - individualisme - étalon - mesure - rationalité - agents - science - conventions - analyse - travail - discipline - développement -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_organisations.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 28/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu