Recrutement groupé de nouveaux diplômés

Le recrutement groupé de nouveaux diplômés est la coutume prise par les entreprises japonaises d'embaucher chaque année en une fois les futurs ou nouveaux diplômés.



Catégories :

Travail - Sociologie de l'emploi - Sociologie du travail - Gestion des ressources humaines

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • % des entreprises ont l'intention de recruter en Europe (hors France) et 11%... La prochaine édition du Baromètre Emploi-Jeunes Diplômés... (source : edhec)

Le recrutement groupé de nouveaux diplômés (??????, ?) est la coutume prise par les entreprises japonaises d'embaucher chaque année en une fois les futurs ou nouveaux diplômés.

Née au Japon durant l'ère Meiji pour recruter les nouveaux «cols blancs», elle s'est fortement répandue et généralisée après la Deuxième Guerre mondiale auprès des grandes entreprises japonaises face à l'importante demande de main d'œuvre durant le miracle économique japonais.

La décennie perdue qui a suivi l'éclatement de la bulle spéculative japonaise en 1990, et les réformes entreprises dans les années 2000 ont abouti à une remise en question de cette coutume liée au «modèle social» japonais, reposant sur l'harmonie industrielle et la politique d'emploi à vie. En effet, depuis 2002 l'emploi à temps plein s'est rétracté (de 4 millions en 10 ans) au profit du temps partiel et des freeters (qui ont augmenté sur 10 ans aussi de 6, 5 millions) [1]. Les embauches de ce type sont ainsi moins nombreuses que par le passé, et les jeunes diplômés qui ne trouvent pas d'emploi par ce biais peuvent se retrouver en grande difficulté en devenant des NEET[2], [3].

En mai 2010, selon le Ministère de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie japonais, 106 397 nouveaux diplômés de l'université sur 541 000 étaient sans emploi[4].

Notes et références

  1. [pdf] M. SUGIYAMA, «L'économie et les finances publiques du Japon à l'heure du nouveau Premier ministre», le 20 octobre 2006
  2. (en) Andrew Pollack, «COMPANY NEWS; Japanese Graduates Finding Few Jobs», New-York Times, le 25 juin 1994
  3. (en) Youth Employment in Japan's Economic Recovery : Freeters and NEETs, The Asia-Pacific Journal : Japan Focus, le 11 mai 2006
  4. (en) 20% of new university graduates in limbo, Yomiuri Shinbun, le 7 aout 2010

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : nouveaux - diplômés - emploi - japan - entreprises - japonaises - japonais - news - coutume - japon - durant - grandes - temps - millions - freeters - neet - 2010 - pdf - 2006 - graduates -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Recrutement_group%C3%A9_de_nouveaux_dipl%C3%B4m%C3%A9s.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 28/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu