Principe de Dilbert

Le principe de Dilbert est une version aggravée du principe de Peter. Dans le livre Le Principe de Dilbert, Scott Adams rappelle le principe de Peter : Tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence.



Catégories :

Livre sur l'économie ou le management - Principe - Principe de management - Gestion des ressources humaines - Dilbert

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Il est suivi de son corrolaire : «Avec le temps, tout poste sera occupé par... (source : vinch)
  • Anecdotes Le principe de Dilbert est une version plus pessimiste toujours : «Les gens les moins compétents sont toujours affectés aux postes où ils... (source : ebooks-gratuit)
  • Paru en mars 1996 aux Etats-Unis, The Dilbert Principle (le Principe de Dilbert), ... peu rancuniers : Le Principe de Dilbert est en effet la description d'un... les travailleurs incompétents sont promus directement à des postes de ... (source : liberation)

Le principe de Dilbert est une version aggravée du principe de Peter. Dans le livre Le Principe de Dilbert[1], Scott Adams rappelle le principe de Peter : Tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence.

Mais ces dernières décennies, selon l'auteur, le management a évolué d'une manière telle que l'époque où le principe de Peter s'appliquait pourrait passer pour un âge d'or en comparaison.

Le nouveau principe, principe de Dilbert, s'énonce ainsi : «Les gens les moins compétents sont toujours affectés aux postes où ils risquent de causer le moins de dégâts : ceux de managers.»

Si le principe de Peter garantissait qu'un dirigeant incompétent serait compétent s'il occupait le poste d'un de ses subordonnés, dans une entreprise dilbertienne au contraire, les dirigeants sont ceux qui étaient les plus nuls aux postes subordonnés. Surtout, ils ne comprennent rien à la technologie et manquent de bon sens dans les cas les plus graves.

Réciproquement, les employés les plus compétents ne sont en aucun cas promus, car irremplaçables à leurs postes actuels.

Nous pouvons noter que quoiqu'apparemment inégalitaire, le principe de Dilbert apporte en principe une solution aux problématiques posées par le principe de Peter :

Si nous faisons l'hypothèse que l'impact sur le fonctionnement de l'organisation des postes est inversement proportionnel à leur niveau hiérarchique (hypothèse non obligatoirement dénuée de fondements rationnels) nous constatons que le fonctionnement par le principe de Dilbert peut même être vertueux.


Notes et références

  1. Le Principe de Dilbert, Scott Adams, First Editions, 1997, (ISBN 978-287691345-5)

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : principe - postes - dilbert - compétents - peter - employé - promus - scott - adams - niveau - dirigeant - incompétent - subordonnés - restent - hypothèse - fonctionnement -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_Dilbert.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 28/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu