Pénibilité au travail

La pénibilité au travail est un problème de société qui tend à s'étendre. Selon l'enquête SUMER de 2002 / 2003, la proportion de salariés exposés à au moins une pénibilité physique, en France, se situe à 56 %, toutes durées hebdomadaires d'exposition confondues.



Catégories :

Ergonomie - Gestion des ressources humaines

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • dessous). La pénibilité au travail est appré- hendée à partir de trois dimensions liées à l'organisation du travail. La pénibilité au travail... (source : irdes)
  • l'évaluation des risques pour la santé et la sécurité des travailleurs, prévue à l'article L.... pénibilité au travail est déjà un thème de la négocia-... (source : travail-solidarite.gouv)
  • l'évaluation de la pénibilité physique au travail...... réparation de la pénibilité au travail est un élément de justice de l'actuelle réforme des ... (source : vercamer)

La pénibilité au travail est un problème de société qui tend à s'étendre. Selon l'enquête SUMER de 2002/2003, la proportion de salariés exposés à au moins une pénibilité physique, en France, se situe à 56 %, toutes durées hebdomadaires d'exposition confondues (i. e. moins de deux heures à plus de vingt heures). Ces pourcentages représentent respectivement 9 800 000 salariés. En intégrant le critère de cumul de pénibilités physiques, 4 % des salariés, soit 700 000, cumulent au moins deux pénibilités physiques, dont la durée d'exposition est (pour chacune) supérieure ou égale à vingt heures par semaine. Et la liste des statistiques pourrait être longue dans le domaine.

La pénibilité, un concept complexe

La pénibilité du travail est surtout liée à l'effort, l'exposition au bruit, à la poussière, aux vibrations, à des toxiques.. ainsi qu'à bien d'autres critères plus subjectifs

La pénibilité au travail se révèle être un concept complexe à manipuler. En effet, il contient en lui-même un certain nombre de caractéristiques subjectives rendant son opérationnalité délicate :

De fait, toute intervention ergonomique sur la thématique de la pénibilité est socialement "située" : il va falloir prendre en compte les caractéristiques de la situation et du contexte au niveau social, économique et technique du moment.

Avec cet ensemble de facteurs qui interviennent de façon plus ou moins "objective" sur la pénibilité au travail, il est aussi important de prendre en compte le vécu de cette pénibilité surtout pour en comprendre la construction et l'origine dans la situation de travail.

Évaluer la pénibilité

S'il est important de poser des critères "objectifs" pour évaluer la pénibilité, ça n'est pas sans amener d'autres problèmes. Il y a ainsi plusieurs façons d'évaluer la pénibilité :

Évaluer les facteurs de pénibilité

Parmi les facteurs de pénibilité qu'on pourra évaluer on va trouver : le travail de nuit, le travail sous cadences imposées, le port de charges lourdes, contraintes articulaires et posturales, l'exposition aux toxiques, risques psychosociaux, …

Évaluer les effets de la pénibilité

Un certain nombre de critères plus ou moins faciles à définir peuvent permettre ce type d'évaluation : accident du travail, espérance de vie sans incapacité, état de santé et morbidité, …

Définir des critères permettant d'identifier les populations les plus sensibles

Pour des besoins de prévention à une échelle collective, il peut être intéressant de se pencher sur des critères du type : catégorie socio-professionnelle, parcours professionnels et «métiers spécifiques», âges, …

Évaluer n'est pas mesurer

Cependant, on se trouve vite à une limite : évaluer, ce n'est pas mesurer. On ne peut par conséquent pas parler de mesures objectivables ou vérifiables lorsqu'il s'agit de pénibilité. De plus on se trouve vite limité par la notion de pénibilité perçue.

Le regard de l'ergonomie sur la pénibilité

Identifier les contraintes réelles du travail

Quand on parle de pénibilité au travail, les écarts entre le travail tel qu'il est prescrit et le travail réel ne sont pas neutres. La pénibilité émerge fréquemment de contraintes qui n'ont pas été prévues, qui n'ont pas été intégrées dans la fiche de poste ou qui ont été minimisées. De fait, l'intervenant doit utiliser l'analyse ergonomique du travail pour administrer la preuve de ces écarts et de leurs conséquences pour démontrer aux décideurs l'intérêt des préconisations.

Aller au-delà des normes

Il existe aujourd'hui toute une série de «recommandations», de standards qui permettent d'évaluer scientifiquement (objectivement) les coûts du travail (voir INRS). Mais, il faut utiliser ces normes avec prudence. En effet, elle ne prennent pas en compte :

La gestion informelle de la pénibilité

Au sein des équipes de travail, il peut y avoir des régulations formelles ou informelles de la pénibilité, par exemple, selon l'âge des salariés.

La pénibilité de pointe

Les demandes des entreprises et des décideurs incitent à évaluer la pénibilité moyenne tandis que sur le "terrain", l'expression de la pénibilité porte fréquemment sur moments spécifiques qui sont vécus comme plus pénibles que d'autres. On peut aussi se rendre compte avec les données issues de l'analyse de l'activité qu'il y une variabilité de l'astreinte (la réaction à la contrainte) entre un moment et un autre ou entre un salarié et un autre.

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : pénibilité - travail - évaluer - salariés - critère - effet - exposition - ergonomie - physique - situations - facteurs - compte - contraintes - heures - temps - santé - moment - problème - société - selon -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9nibilit%C3%A9_au_travail.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 28/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu