Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées

L'Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées est un organisme paritaire français institué par la loi du 10 juillet 1987 pour faciliter l'insertion professionnelle...



Catégories :

Handicap en France - Marché du travail - Service public de l'emploi en France - Service public de l'emploi - Recherche d'emploi - Outil de gestion des ressources humaines - Gestion des ressources humaines

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des . Personnes Handicapées (AGEFIPH) est issue de la loi du 10 juillet 1987 sur ... (source : inclusion-europe)

L'Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées (ou Agefiph) est un organisme paritaire français institué par la loi du 10 juillet 1987 pour faciliter l'insertion professionnelle et le maintien dans l'emploi des personnes handicapées dans les entreprises du secteur privé. Elle est aujourd'hui dirigée par Pierre Blanc et présidée par Jean-Marie Faure.

Partenaire de la politique de l'emploi menée par les pouvoirs publics, l'Agefiph est actuellement un acteur central de l'emploi des personnes handicapées. Une mission de service public qui s'inscrit dans le cadre d'une convention signée avec l'Etat.

L'Agefiph gère les contributions financières versées par les entreprises privées de vingt salariés et plus soumises à l'obligation d'emploi des personnes handicapées, soit 604 millions d'euros en 2007. Depuis sa création, l'Agefiph a redistribué la totalité des fonds collectés, soit 4 milliards d'euros[réf.  nécessaire].

Depuis la fin de l'année 2009, les entreprises de plus de 20 salariés n'ayant pas réalisé aucune action handicap, verront leur contribution passer à 1 500 fois le Smic horaire (contre 400 à 600 fois auparavant) [1]. Ces entreprises doivent embaucher des personnes handicapées, réaliser des actions pour l'handicap ou sous-traiter des établissements du secteur adapté ou protégé.

Le 16 Novembre 2009, au cours de la semaine du handicap, le journaliste David Servenay publie au journal du web Rue89[1] un article critiquant les résultats des politiques en matière d'insertion des travailleurs handicapés se basant sur des chiffres de la DARES[2], et la forte disparité entre la quantité importante de fonds récoltés par l'Agefiph et le Fiphfp depuis la loi 2005 et ceux utilisés.

Voir aussi

Liens externes

References

  1. Article rue 89
  2. Statistiques DARES


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : agefiph - personnes - handicapées - fonds - insertion - emploi - entreprises - contributions - handicap - loi - secteur - politique - publics - salariés - euros - 2009 - action - fois - dares -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Association_de_gestion_du_fonds_pour_l%27insertion_professionnelle_des_personnes_handicap%C3%A9es.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 28/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu